La décision d’intégrer totalement les critères ESG (environnementaux, sociaux et de gouvernance) dans nos stratégies est l’aboutissement d’un certain nombre de convictions. Si l’investissement ESG n’est pas nouveau, les gestionnaires qui s’appuient sur les données, tels que Rosenberg Equities, ont de plus en plus facilement accès à ces dernières. Le nombre croissant de données étaye nos convictions fondamentales :

•    Les informations ESG sont par nature économiques : les sociétés qui utilisent leurs ressources à bon escient devraient avoir un avantage sur celles qui les utilisent de manière inconsidérée.

•    Les informations ESG complètent les données fondamentales traditionnelles : pour le moment assez peu représentées parmi les données financières traditionnelles, les données ESG tendent par nature à porter sur un horizon plus lointain, ce qui ouvre une fenêtre sur la durabilité à long terme d’une société et confère une vision plus holistique.

•    Sur cette base, les informations ESG peuvent changer notre opinion sur la « valeur » fondamentale d’une action.

Processus d’intégration ESG au sein de la plate-forme

Nous avons noué une relation étroite avec l’équipe IR et notre approche d’investissement nous permet d’intégrer systématiquement, directement et efficacement les données ESG dans nos modèles. Nous avons recours à une variété de données de fournisseurs externes parallèlement au cadre de notation des entreprises géré par l’équipe IR. Une fois les données enregistrées dans nos systèmes, nous pouvons les utiliser de multiples façons : recherche, analyse, construction de portefeuille et reporting. Par exemple, nous ajoutons des notes ESG et des ICP (indicateurs clés de performance) cibles à nos mesures d’alpha* et de risques traditionnels. De cette manière, nous garantissons que les critères ESG seront « pris en compte dans le dialogue » sur le positionnement du portefeuille et les résultats effectifs des placements. Pour autant, nous ne souhaitons pas sacrifier les profils de risque et de rendement de nos stratégies à l’intégration des critères ESG et, par conséquent, à note ESG identique, notre modèle d’optimisation favorisera toujours le titre offrant l’alpha le plus élevé, toutes choses étant égales par ailleurs.

Évolution de l’intégration ESG au sein de la plate-forme

Rosenberg Equities gère pour nos clients ce que nous appelions des portefeuilles intégrés ESG depuis le milieu des années 1990. Ces stratégies consistaient essentiellement à appliquer des filtres d’exclusion. En 2014, nous avons créé notre premier vrai fonds commun ESG en Australie, puis lancé la même stratégie sur le marché européen. Nous sommes ravis d’annoncer que les critères ESG sont désormais pleinement intégrés à l’ensemble des portefeuilles Rosenberg.

Dans cette vidéo, Heidi Ridley, CEO Rosenberg Equities, explique notre motivation à intégrer les principes ESG dans nos stratégies d’investissement.