Epargne solidaire, investissement responsable : les Français sont-ils prêts ?

Les Français expriment clairement leurs préoccupations sociales et environnementales. L’industrie financière a le devoir de leur proposer les solutions adéquates.

Les Français et le développement durable

Il y 30 ans, voici l’importance que revêtait le développement durable dans l’esprit des Français…

Vous pensez que les choses ont changé ?

Ces dernières années, l’actualité a contribué à sensibiliser l’opinion publique à l’importance des enjeux Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance, notamment à travers la conférence internationale sur le climat de Paris (COP 21) ou le World Economic Forum de Davos. Ces derniers ont participé à sensibiliser le monde au fait que les principaux risques identifiés pour les 10 ans à venir ne sont désormais plus d’ordre financier mais liés aux enjeux environnementaux et sociétaux.

Les résultats de notre enquête démontrent que les questions ESG deviennent progressivement une préoccupation pour les épargnants et les investisseurs français. Préserver l’environnement, consommer différemment, promouvoir une économie solidaire et responsable, renforcer la cohésion sociale…Les particuliers Français sont de plus en plus sensibles aux enjeux de développement durable, estimant désormais qu’ils ont un rôle important à jouer pour y répondre.
 

Pas de rendement à tout prix...

Cette prise de conscience que la société doit évoluer pour prendre en compte ces enjeux change progressivement les modes de vie et de pensée, et ce quelle que soit la génération. 

Graphique Français et prise en compte de l’impact social et environnemental dans l’évaluation d’une entreprise Graphique Français et prise en compte de l’impact social et environnemental dans l’évaluation d’une entreprise Graphique Français et prise en compte de l’impact social et environnemental dans l’évaluation d’une entreprise

Signe d’un nouveau regard porté par les Français sur les entreprises et leurs activités, 67% d’entre eux estiment important de prendre en compte l’impact social et environnemental dans l’évaluation d’une entreprise avant d’investir, et non uniquement le gain financier. 74% des Français interrogés (et même 78% chez les 16-21 ans) apprécient les entreprises qui ont de bonnes pratiques environnementales, sociales et de gouvernance (ESG). Ils sont convaincus que ces dernières seront dans une meilleure position sur long terme que leurs pairs qui n’en adoptent pas. Ils sont même 66% à penser qu’il y a un avantage pour eux sur le long terme à investir dans de telles entreprises. D’ailleurs, 80% des personnes interrogées portent de l’intérêt aux solutions d’investissement responsables.
 

…ni de confiance aveugle

Si les Français sont volontiers prêts à se tourner vers l’investissement responsable, ils sont néanmoins exigeants en termes de confiance et de transparence. Ainsi, près d’un Français sur deux souhaite obtenir des sociétés financières  des preuves tangibles de l’impact sociétal et environnemental de leurs investissements. Cette exigence est encore plus sensible chez les 16-21 ans où elle atteint 60%. Ils veulent la preuve par les chiffres et non pas seulement se fier à un label ou à un expert. Un haut degré d’exigence que l’on retrouve également chez les épargnants aisés (63%).

Graphique preuves impact sociétal 1Graphique preuves impact sociétal


L’investissement responsable ne rentrera vraiment dans les mœurs que si ses impacts sont clairs, intelligibles et facilement démontrables. Il convient alors de communiquer de façon transparente sur l’impact réel des entreprises, sur l’environnement ou sur la société, condition sine qua non d’une démocratisation progressive de l’investissement responsable.